L’humour pour informer sur la collecte des matières organiques sous la campagne « #BacLeBrun et moi, c’est organique! »

La MRC Les Moulins ainsi que les villes de Terrebonne et de Mascouche lancent aujourd’hui la campagne régionale « Bac Lebrun et moi, c’est organique! » en vue de l’arrivée des bacs bruns au printemps 2018. C’est avec fierté qu’elles dévoilent la signature visuelle de cette campagne et l’identité de la porte-parole : la comédienne Florence Longpré, originaire du coin et bien connue pour son rôle dans la série humoristique Like-moi. Voyez l’ingénieuse vidéo promo par vous-même :

 

 

L’arrivée des bacs bruns chez les citoyens

La première phase de la campagne vise à préparer l’ensemble des citoyens de Terrebonne et de Mascouche à l’arrivée du bac brun chez eux. Les deux villes et la MRC ont travaillé de concert afin de mettre sur pied une campagne promotionnelle qui saura susciter l’intérêt des citoyens et les inciter à adopter de nouveaux comportements en lien avec la collecte des matières organiques.

« Nous sommes fiers de cette première grande collaboration entre les services de communication de la MRC, de Terrebonne et de Mascouche pour l’élaboration de cette campagne régionale pour un projet qui touche l’ensemble des citoyens des deux villes. L’ajout d’une collecte des matières organiques est certes un changement d’habitude, mais les citoyens seront bien accompagnés grâce à la campagne que nous lançons aujourd’hui », souligne M. Guillaume Tremblay, préfet de la MRC Les Moulins et maire de Mascouche.

« Nous sommes heureux que le projet pilote des bacs bruns mené depuis 2013 dans deux quartiers de la Ville de Terrebonne ait inspiré les deux villes dans la conception de la campagne et dans la planification du déploiement de la collecte à l’ensemble du territoire moulinois. Nous sommes persuadés que cette campagne encouragera les citoyens à adopter le bac brun afin de contribuer collectivement à un meilleur environnement », ajoute le préfet suppléant et maire de Terrebonne, M. Stéphane Berthe.

Économies substantielles et bénéfices environnementaux

En travaillant de concert, les villes voisines ont lancé un appel d’offre conjointe ce qui a permis d’obtenir une économie d’échelle importantes quant à la tarification de la collecte sélective qui tombera à trois voies au printemps 2018. Plus encore, ces montants économisés seront bonifiés par les redevances pour l’élimination des matières résiduelles provenant du Ministère du Développement Durable, Environnement et Lutte aux Changements Climatiques (MDDELCC). Ce règlement a pour but principal de réduire les quantités de matières résiduelles qui sont éliminées et, par la même occasion, d’augmenter la durée de vie des lieux d’élimination.

Rappelons que conformément au Plan de gestion des matières résiduelles de la Communauté métropolitaine de Montréal ainsi qu’aux obligations gouvernementales contenues dans la Politique québécoise de gestion des matières résiduelles, Terrebonne et Mascouche se joignent aux quelque 300 municipalités du Québec qui récupèrent les matières organiques. La collecte des bacs bruns s’ajoutera aux efforts de Terrebonne, de Mascouche et de la MRC Les Moulins pour la protection de l’environnement.

Les deux villes moulinoises valoriseront les matières organiques amassées lors de cette collecte avec la biométhanisation, un processus qui permettra de les transformer en énergie.

Pour de plus amples renseignements sur la campagne à Mascouche : www.baclebrun.ca et à Terrebonne : www.ville.terrebonne.qc.ca.

Sources : MRC des Moulins, Ville de Mascouche, Ville de Terrebonne.

Donnez-nous votre avis!