T-shirt biodégradable à base de plantes et d’algues via GIPHY

Pour plusieurs, une fois les grandes chaleurs passées, à l’aube de l’automne, le temps est venu de refaire sa garde-robe. Bien malins, les magasins en profitent pour afficher bon nombre de soldes. Parallèlement, l’industrie de la mode continue de croître sous le profit. Si ces derniers semblent alléchants à première vue, ils accentuent l’empreinte écologique d’une industrie loin d’être écoresponsable.

Les Canadiens achètent cinq fois plus de vêtements qu’ils ne le faisaient il y a 20 ans et le pourcentage augmente si on englobe toute la planète. En 2016, 1,7 milliards de vêtements se sont vendus dans le monde. Pourtant, nous n’utilisons qu’une maigre partie des morceaux qui traînent dans nos tiroirs. Le gaspillage (4 millions de tonnes d’habits jetés par an en Europe) et la surconsommation contribue à augmenter l’empreinte écologique de l’industrie de la mode qui pollue autant que l’industrie aéronautique.

Vous pourriez aussi apprécier : Une année d’affaire réussie, on se gâte en bureau

L’industrie textile représente 3% des émissions de gaz à effet de serre et utilise 4% de l’eau potable dans le monde. Par exemple, la production d’un kilo de coton demande 4 000 litres d’eau. De plus, les vêtements durent moins longtemps. La nouvelle mode du « fast-fashion », à l’image de la restauration rapide, permet le consommateur d’acheter à un prix dérisoire, mais le contraint à acheter plus souvent, le vêtement étant rapidement désuet.

Mais comment faire pour être plus écoresponsable dans notre consommation de vêtements? D’abord, éviter le plus possible les grandes surfaces. Derrière les bas prix se trouvent des produits chimiques et, surtout, des conditions de travail scandaleuses. Vous pouvez acheter du seconde-main, permettant aux morceaux d’avoir une seconde vie. Ou encore, l’option de location de vêtements fait son chemin. Concept ayant vu le jour aux États-Unis en 2006, la location de vêtements existe aussi au Québec, comme Chic Marie par exemple. Une petite recherche vous permettra de trouver des enseignes l’offrant.

Bientôt, les soldes illumineront les rues. Avant d’acheter impulsivement, rappelez-vous de la trace que chacun de vos achats laisse sur l’environnement! Et n’oubliez pas vos sacs réutilisables!

Donnez-nous votre avis!